La vraie vie… professionnelle

C’est toujours un peu difficile de quitter le nid. Il fait froid dehors et les embûches sont nombreuses. Aujourd’hui, j’ai « goûté » à ma première journée de travail dans le labo d’une pâtisserie de Neuilly. Arrivée à 6 heures, j’étais la première des nouveaux stagiaires. Nous sommes trois, et tous les trois nous sommes des adultes en reconversion. Nous avons été pris en main par des petits jeunes, eux mêmes en formation, mais qui connaissent la maison depuis plusieurs mois. Cela fait bizarre, mais ce n’est qu’un début. L’ambiance est bien différente de l’école. Finie la camaraderie, bonjour les vrais rapports professionnels. Tout le monde se dit « vous ». Moi qui ai toujours tutoyé mes supérieurs dans la presse, même le patron, cela me paraît étrange.

Pour cette première journée, j’ai eu la sensation d’être surveillée, jaugée… Alors j’ai essayé de faire au mieux. De m’appliquer, de ne pas rester à rien à faire, en attendant que l’on me confie une tâche. Côté plonge, il y avait de quoi faire. D’ailleurs c’était la même plonge automatique qu’à l’école. Au moins, je savais m’en servir !

Sinon, j’ai préparé une recette de madeleines, garni des tartes aux framboises, décoré des entremets (dont un glaçage), préparé des fonds de frangipane pour les galettes, doré et rayé des galettes (encore). J’ai épluché des pommes (6 cagettes)…

Je suis partie à 15h45, après la séance de nettoyage du labo, avec jet d’eau, brosses et raclettes. Ça m’a rappelé l’école. Sauf que nous n’avons passé ni vinaigre, ni le D10.

Après cette première journée, j’ai l’impression d’être revenu seize ans en arrière, quand je commençais à Auto Moto. Lorsque le regard des nouveaux collègues me mettait un peu mal à l’aise. Et que j’essayais de faire bonne impression malgré ma méconnaissance du travail. C’est un peu pareil aujourd’hui, sauf que je sais faire une ou deux petites choses quand même, et que  cela durera moins longtemps. Comme dit mon mari : il faut se dire que cela que ce n’est que quatre mois au lieu de douze et que je ne suis pas obligé d’y dormir !

2 réflexions sur “La vraie vie… professionnelle

  1. Bonjour ,
    je vous adresse tous mes encouragements, ce que vous entreprenez n’est pas moralement facile.
    Et c’est le même scénario à chaque fois, pris en main par des plus jeunes que soi , dont l’engagement est aux antipodes du l’adulte que vous êtes! pas de véritable programme adapté à votre parcours et surtout les sempiternelles taches répétitives qui ne vous apprennent rien !!
    Cependant,rassurez vous cela fait faire de belles économies à votre patron du moment.
    Décidément le monde de la restauration n’a toujours rien compris, on refait les mêmes erreurs,sorte d’ersatz de bizutage obligatoire,subit depuis que la restauration existe, le moyen age des métiers de bouche, en quelque sorte.
    A vous dégoutter un régiment d’apprenti élevé au oui chef !! et à coup de pieds dans le cul !
    Non il n’on toujours rien appris et passé le boum télévisuel vantant le monde merveilleux des fourneaux, tout cela retombera comme un soufflé ! dommage !!
    .

    J'aime

  2. Bonjour ,
    je vous adresse tous mes encouragements, ce que vous entreprenez n’est pas moralement facile.
    Et c’est le même scénario à chaque fois, pris en main par des plus jeunes que soi , dont l’engagement est aux antipodes de l’adulte que vous êtes! pas de véritable programme adapté à votre parcours et surtout les sempiternelles taches répétitives qui ne vous apprennent rien !!
    Cependant,rassurez vous cela fait faire de belles économies à votre patron du moment.
    Décidément le monde de la restauration n’a toujours rien compris, on refait les mêmes erreurs,sorte d’ersatz de bizutage obligatoire,subit depuis que la restauration existe, le moyen age des métiers de bouche, en quelque sorte.
    A vous dégoutter un régiment d’apprenti élevé au oui chef !! et à coup de pieds dans le cul !
    Non il n’ont toujours rien appris et passé le boum télévisuel vantant le monde merveilleux des fourneaux, tout cela retombera comme un soufflé ! dommage !!
    .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s