Premiers coups de cuiller

Mes premiers coups de cuiller, c’est dans la tiédeur de ma cuisine que je les ai donné… toujours avec gourmandise, souvent avec bonheur, parfois à côté de la plaque je dois l’avouer. Le bonheur de mélanger, de mettre les ingrédients dans un saladier, de blanchir les œufs et le sucre, de voir la préparation blanchie et doubler de volume sous l’effet de mes coups de fouet énergiques, je l’ai découvert enfant. Il y eu évidemment des ratés, comme le jour où j’ai abandonné une plaque de beurre sur le radiateur de la cuisine pour la laisser ramollir. Je devais avoir 11 ou 12 ans et je voulais faire une brioche. Evidemment, l’épisode s’est terminé en flaque huileuse. Et la brioche est restée au stade du projet encore longtemps. Pour autant, j’ai continué à cultiver ce hobby. J’aime ces moments de quiétude, lorsque je tourne le dos à l’agitation de la maison et que je prépare une ganache, un crémeux ou un biscuit. C’est aussi une façon de prendre du temps pour moi, et ces instants sont précieux. Et j’aime ensuite les partager avec ma famille et mes amis. C’est avec un plaisir narcissique assumé que j’entends ensuite des louanges sur telle ou telle pâtisserie, sur la délicatesse d’un financier aux noix de pécan caramélisées, sur le moelleux d’un roulé suédois à la cannelle.
Ce ne fut longtemps qu’un loisir plaisant. Mais cette année, je vais entrer dans une autre dimension. Je quitte définitivement le statut d’amateur pour me lancer en filière pro ! J’ai le grand plaisir de commencer, le 4 septembre, ma formation au CAP Pâtissier à l’école Grégoire Ferrandi, de Paris.
18 août 2014

Un exemple de ce que je fais d'ordinaire dans ma cuisine. Ici un gâteau à la vanille pour l'anniversaire de ma fille.
Un exemple de ce que je fais d’ordinaire dans ma cuisine. Ici un gâteau à la vanille pour l’anniversaire de ma fille.

Une réflexion sur “Premiers coups de cuiller

  1. Bonjour je viens de découvrir ton blog grace au site de l’école Ferrandi.
    Je me suis précipitée a venir au tout premier article pour tout lire au fur et à mesure dans l’ordre pour connaître ton aventure dans cette formation.
    Je m’y intéresse car j’aimerais m’y inscrire aussi dans la filière CAP patissier en formation pour adultes. Je suis de bretagne et aucunes formations pour adulte dans le coins… Et c’est vrai que cette école m’attire beaucoup. Je me dit que vue quel,é est très bien reconnue je pourrais avoir une bonne expérience et une formation mise en valeur…
    Il faut que je fasse les demandes d’inscription. Les places sont telles difficiles à avoir?
    Tellement de question dans ma tête a te poser so tu voudras bien me répondre 🙂
    En espérant ne pas te déranger, je vais maintenant lire ton histoire au fur et à mesure!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s